Blooming Riders — Booster votre planning de cavalier : le guide de Blooming

Error

Booster votre planning de cavalier : le guide de Blooming

Être un cavalier organisé, c’est un but ultime qui semble impossible à atteindre lorsque l’on a une vie bien remplie. Entre vie personnelle et devoirs équestres qui nous incombent, l’équilibre est délicat, et pour certains, c'est une lutte perpétuelle qui érode la motivation. Afin d’améliorer votre quotidien et celui de votre cheval, voici tous nos conseils pour booster votre organisation.

Nos conseils sur le sujet :

  1. Fixez-vous des objectifs
  2. Programmez vos séances 
  3. Variété & Constance 
  4. Les outils pour s'organiser 

1. Fixez-vous des objectifs

On en a déjà parlé sur Blooming : définir des objectifs, c’est la clé ultime pour progresser. Le petit plus, c’est que fixer des buts à atteindre est également une étape cruciale pour organiser correctement son planning chargé de cavalier… Alors démarrons simplement avec les fameux, les célèbres, les vénérés objectifs SMART :

  • Spécifique : atteindre le niveau Club 1, tourner en 130, passer votre premier changement de pied… Cernez précisément la nature de l’objectif en premier lieu.

  • Mesurable : en compétition, il peut s’agir d’atteindre une certaine note ou performance. Si l’on parle d’exercices, fixer le nombre de cercles en autonomie, fixer la durée d’une épaule en dedans (5 foulées, une demi longueur, une longueur, un demi cercle…)... Sont autant de méthodes de mesure, applicables à tout type d’exercices et de disciplines.

  • Acceptable/ambitieux : l’objectif doit être faisable, tout en vous poussant un peu hors de votre zone de confort. La fameuse zone orange qu’on aime tant chez Blooming Riders ! 

  • Réaliste : il doit rester réalisable pour vous. Ne fixez pas un objectif trop éloigné de votre zone de confort, au risque de vous mettre à l’échec - la fameuse zone rouge. Si votre rêve est d’aller en compétition mais que votre budget est serré, essayez par exemple de diminuer le nombre de participations annuelles pour rester dans un souhait réalisable. Si votre cheval a des pathologies l’empêchant d’atteindre un certain niveau d’obstacle, regardez du côté du travail sur le plat, ou en liberté !

  • Déterminés dans le Temps : fixez une date à laquelle vous devez avoir réussi. 3, 6, 10 mois, 2 ans… en fonction de l’objectif.

Si vous avez la flemme de vous embarquer dans une sélection d’objectifs SMART, simplifiez-vous encore la vie en séparant deux types d’objectifs :

  • Les objectifs à court terme (1-3 mois) :Basique, simple, simple, basique. (j’espère que vous avez la ref). Vous prenez 1 ou 2 objectifs que vous fixez dans les 1 à 3 prochains mois. Ils peuvent être d’absolument n’importe quel type, du moment que vous en conservez uniquement 1 ou 2. Simple. Basique. (Okay, j’arrête).

  • Les objectifs à long terme (6-12 mois) : Pour les ambitieux et les visionnaires, projetez-vous sur 6 à 12 mois, toujours avec maximum 2 objectifs. Cela peut-être, par exemple, sortir en compétition dans 6 mois, ou bien sauter 140 cm d’ici la fin de l’année. Ou encore réussir un exercice parfaitement dans 7 mois !

2. Programmez vos séances

Bon, maintenant que vos objectifs sont prêts à dépoter, il va falloir prendre votre petit almanach (petit check vocabulaire gratuit pour le bien-être de votre culture, merci de rien), ou votre agenda, ou votre téléphone, BREF n’importe quel endroit vous permettant de programmer, de planifier, d’organiser

Fixez-vous le nombre de séance ré-a-li-ste par semaine. Si vous n’avez pas le temps de faire 5 séances, ne mettez pas 5 séances. Mettez-en 2, 3… Quelque chose de réalisable. Si vous vous surestimez, et que vous n’atteignez pas vos objectifs car ceux-ci ne sont pas en adéquation avec le temps disponible, vous n’allez que gagner en frustration, baisse de motivation et ça, c’est pas cool.

Alors programmez précisément le nombre de séances réalisables. Votre planning, la météo, les contraintes quotidiennes devront aussi vous rendre flexible et adaptable...

3. Variété & Constance, deux nanas super chouettes

Allez, c’est ti-par pour une petite ref Parelli-esque

Variety is the spice of life, but consistency is a good teacher”.

Bon, cette citation se retrouve dans des dizaines de domaines hors équestres (psychologie, développement perso, philosophie, etc.), mais monsieur Parelli l’a très joliment adaptée aux chevaux. 

Tout ça pour exprimer un concept simple (basique, simp… pardon. j’arrête.) : ne faites pas la même chose à chaque séance, mais gardez une ligne directrice tout de même. 

Plutôt que de faire du dressage TOUS LES JOURS, intégrez par-ci par-là une sortie en extérieur, ou une détente à pied. C’est essentiel pour la motivation de votre cheval, pour votre relation, pour stimuler sa curiosité, ses sens, son cerveau. Si vous n’avez pas d’idée… Blooming Riders vous prend par la main. Regardez par exemple quelques vidéos de notre (énorme) programme Horsemanship Basics

Vous êtes trop forts au sol et l’ennui vous gagne ? Intégrez du travail en liberté et tester l’écoute de votre cheval avec le cours Liberté Intermédiaire.

Et si vous passiez une petite barre ? Blooming réunit déjà 3 programmes d’obstacle simple, basiq… (c’est la dernière. promis. vraiment.)) : L’obstacle pour les nuls, Sauter Naturellement, Calme à l’obstacle. Et 2 autres arrivent tout prochainement. 

Maintenant, si votre souci est le problème opposé, aka la constance, alors optez pour un ratio ⅓-⅔. C’est tout simple ! 2 tiers de vos séances se concentrent sur 1 discipline, et 1 tiers sur complètement autre chose. 

4. Les outils pour s'organiser

Allez, on clôture sur ma partie préférée : les gadgets d’organisation de personnes victimes d’OCD chroniques comme moi. 

Alors, avec quoi on planifie ? Comment garde-t-on le cap de nos bonnes résolutions ? 

A l’écurie, un tableau velleda est quand même le top du top pour noter son programme. 

Chez vous, les planners spéciaux équestres sont désormais partout, mais si vous préférez quelque chose de plus sobre, prenez n’importe quel cahier et dessinez votre calendrier. 

Si le papier est trop vintage pour vous, un petit tour dans votre smartphone et tout est planifié, synchronisé sur vos laptops… Et la vie est belle. 

Bon et puis, chez Blooming, on est toujours là derrière vous avec des exercices et des conseils pour vous accompagner dans votre programme !

N’oubliez pas de prendre le temps de vous amuser ! Pourquoi avez-vous un cheval ? Parce vous aimez passer du temps avec, parce que c’est fun, parce que c’est aussi du plaisir… Ne perdez pas ça de vue :) 

Et vous c’est quoi vos tips pour s’organiser à la maison ? Comment gérez-vous votre temps avec vos chevaux ?